Archive de Tag | "Nourriture vivante"

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Comment faire germer : Conseils utiles

Publié le 06 avril 2011 par editor

La semaine dernière nous avons discuté des bienfaits de manger des germinations. Cette semaine, nous allons discuter de différentes façons de faire ses propres germinations à la maison.

Il existe plusieurs façons de faire germer des graines. Selon le type de graines,  vous pouvez préférer les bocaux, les terreaux ou les plateaux.

Ou se procurer l’équipement.

Il est possible de trouver tout ce dont vous avez besoin pour faire vos germinations dans les magasins d’aliments naturels. Avril à Brossard et Rachelle-Béry à Montréal son d’excellents endroits pour se procurer tout l’équipement nécessaire pour faire ses propres germinations.

Il existe sans doute plusieurs compagnies qui offrent des graines à germer. Cependant il est bien important de s’assurer que les graines utilisées sont certifiées biologiques. Nous recommandons d’utiliser les graines de la compagnie Mumm’s. Elles germent bien et elles sont certifiées bios.

Avant de commencer, il est connu que les germinations contiennent une haute teneur de vitamines et de minéraux. Toutes fois, il est possible d’accroitre la quantité de vitamines en laissant tremper les graines à la noirceur pendant 8 heures. Selon la méthode de germination que vous avez choisie, vos graines seront maintenant prêtes à germer.

Pour les germes en pot.

Il est possible de se procurer un bocal à germer qui comprend les différentes grosseurs de grillages qui correspondront aux différentes grosseurs de graines que vous utiliserez. Sinon, il est toujours possible de s’en faire un avec un pot Masson et un morceau de grillage de plastique.

Lorsque vous aurez laissé tremper vos graines pendant 8 heures, égouttez l’eau et rincez. Versez le pot à l’envers et laisser égoutter. Rincez les graines 2 fois par jour toujours en replaçant le pot à l’envers pour le laisser égoutter.

Après deux jours nous pourrons commencer à nous apercevoir que les graines ont commencé à germer.

Selon votre choix, il est possible de consommer les germes aussitôt qu’elles ont commencé à germer ou d’attendre qu’elles aient commencé à faire des feuilles. Selon le type de germoir que vous aurez choisi, il est même possible de laisser germer les pousses jusqu’à 12 jours. Si vous avez choisi la méthode du bocal, il peut être difficile de laisser germer les pousses aussi longtemps parce qu’elles s’entremêleront.

Pour les germes en plateau.

Les plateaux sont très intéressants parce qu’ils nous permettent d’avoir soit, différentes variétés de germinations en même temps ou il est aussi possible de partir des germinations à différents moments pour s’assurer d’avoir des germinations fraiches en tout temps. Il n’est cependant pas recommandé de mélanger les différentes variétés de graines, car elles ne termineront pas toutes au même moment.

Un autre avantage qu’ont les plateaux au bocal est que nous pouvons les empiler les uns par-dessus les autres sans compromettre de l’espace. Selon la hauteur des plateaux, il sera possible d’avoir des pousses plus longues.

Faites tremper vos graines pendant 8 heures et ensuite placez-les sur le plateau de germination. L’eau s’écoulera sur chacune des étages jusqu’à ce qu’elle arrive dans le dernier plateau qui récupèrera l’eau.

Rincez les pousses deux fois par jour et consommez à votre gout.

En terreau

Ce n’est pas tout les graines qui germeront bien dans un bocal ou dans un plateau. Par exemple, nous avons eu plus de facilité à faire germer les graines de moutarde dans un terreau.

Si vous n’avez pas beaucoup d’espaces à allouer pour vos germinations, vous n’apprécierez pas les terreaux puisqu’ils peuvent nécessiter un peu plus d’espaces que les plateaux.

Faites tremper vos graines pendant 8 heures et ensuite rincez et placez-les sur le terreau.

Il est recommandé d’utiliser un vaporisateur pour les arroser 2 fois par jour.

Récolter et consommer à votre gout.

Lorsque vous aurez récolté vos germinations, placez-les au réfrigérateur. Elles peuvent être utilisées pour agrémenter des salades et des sandwichs et il est même possible de les cuire avec d’autres aliments.

Consommer à l’intérieur des 7 prochains jours.

Commentaires (1)

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Des germinations dans votre assiette!

Publié le 29 mars 2011 par editor

L’idée du printemps qui se pointe à nos portes nous soulage et nous donne envie de fêter son arrivée. Que ce soit par notre tenue vestimentaire ou par notre alimentation, nous avons tranquillement envie d’incorporer une touche de printemps dans notre quotidien.  

Une des façons les plus délicieuses d’inclure une touche de printemps dans nos assiettes est en ajoutant des germinations à nos salades et nos sandwichs. Que ce soit des germes de luzerne ou des germes de ciboulette, vous adorerez l’idée d’assaisonner vos repas avec des pousses et apprécierez grandement leurs bénéfices.

Tout comme les légumes et les fruits frais, les germinations de graines fraiches et crues offrent beaucoup de bénéfices pour la santé. Les graines germées font partie de la catégorie d’aliments vivants qui contiennent plusieurs nutriments et minéraux qui ne sont pas présents dans les aliments qui ont subi un processus de transformation. Les germinations sont riche en antioxydants et incluent plusieurs composés comme des fibres qui aident à favoriser la digestion.

Parce qu’elles font partie de la nourriture vivante, les graines germées contiennent beaucoup de molécules d’oxygènes qui aident à maintenir la bonne santé de nos cellules et des acides gras essentiels (ACG) qui sont essentiels au bon fonctionnement de notre corps. Les aliments riches en oxygène et en ACG peuvent aider l’immunité, voir même tuer les mauvaises bactéries.

Selon les croyances Âyurvédiques, certains aliments comme les viandes et les aliments transformés peuvent déséquilibrer le pH de notre corps le rendant trop acide. Les germinations auraient donc un effet alcalinisant sur le corps ce qui pourrait aider à rééquilibrer le pH de notre corps.

Non seulement sont elles riches en fibres, oxygène, ACG, minéraux et vitamines, les germinations offrent aussi une excellente source d’énergie pour un minimum de calories. Vous vous demandez comment? Une plante requiert énormément d’énergie pour produire des feuilles et de la chlorophylle, c’est à cette période de germination que la graine germée produirait la plus grande quantité d’énergie. En la consommant dans son étape de germination, nous bénéficions pleinement de la valeur énergétique de la graine. De plus, les germinations ne contiennent que 9 calories par once.

Vous vous demander ou vous procurer des pousses?

Les germes de luzernes sont les germinations les plus communes. Nous les retrouvons chez la majorité des épiciers dans la section réfrigérer des fruits et légumes. Par contre, si vous aimez la diversité et avez envie d’essayer d’autres variétés de germinations, les magasins d’aliments naturels offrent souvent une meilleure sélection de germination prête à être consommées ou pour celles qui ont envie de faire ses propres germinations à la maison il est aussi possible de se procurer des graines à germer et les faire soi-même.

Commentaire (0)

Tags: , , , , , , , , ,

Manger crue: introduction à la nourriture vivante

Publié le 11 mars 2011 par editor

Il semble que nous sommes tous à la recherche de produits naturels, parce que nous voulons maximiser leur valeur nutritionnelle, mais est-il logique que nous détruisions cette valeur nutritive que nous cherchons tant en cuisant nos aliments? C’est sur ce que reposent les principes de l’alimentation vivante.

Qu’est ce que la diète aux aliments vivant

Contrairement à ce que nous pouvons croire ce que nous appelons la diète aux aliments crus n’est pas une diète qui est utilisée pour la perte de poids, mais plutôt une habitude alimentaire. Tout comme le végétarisme, manger cru est un style de vie qui implique que nous nous nourrissons d’aliments crus qui sont à l’état brut comme des fruits et des légumes frais, des noix et des graines, des légumineuses, des pouces, des fruits sécher ou des algues.

La diète aux aliments vivants croit que par la cuisson nous détruisons une grande partie de la valeur nutritive de nos aliments. Ainsi nous ne bénéficions pas de leur plein potentiel. Cependant, il est toutefois possible de manger des aliments chauds, mais ils doivent être cuits à une température n’excédant pas 118° Fahrenheit.

Quels sont les aliments que nous pouvons manger

Si vous avez envie d’essayer la nourriture vivante, sachez qu’elle nécessite beaucoup de temps de préparation et n’est pas tout à fais recommandé si vous n’aimez pas cuisiner ou que vous n’avez pas beaucoup de temps à invertir dans la préparation de repas.

De plus, les gens qui choisissent de s’alimenter de nourriture vivante doivent s’assurer de bien équilibrer leur repas pour ne pas faire de carences alimentaires.

La diète aux aliments crus comprend que nous mangeons :

  • Des fruits et des légumes frais
  • Des noix et des graines
  • Des légumineuses et des fèves
  • Des fruits séchés
  • Des aliments bruts bios
  • Beaucoup de jus de fruit et de légumes frais
  • De l’eau purifiée
  • Du lait de jeune noix de coco
  • Des farines germées

Il faut toute fois éviter :

  • Tous produits animaliers, Viandes et laits
  • Tous produits qui contiennent des agents de conservation
  • Tous aliments cuits à haute température.

Puisqu’aucun aliment ne doit être cuit à haute température, les techniques de cuisson incluent la déshydratation d’aliments, la germination de pouces, la fabrication de jus de fruits et de légumes et le trempage de noix et de fruits séchés.

Les bienfaits et les contres indications de l’alimentation vivante

Tout comme le végétarisme, il existe deux écoles de pensée vis-à-vis l’alimentation crue. Certains experts diront que manger cru peut comporter plusieurs risques tandis que d’autres spécialistes disent que l’alimentation vivante comporte une multitude de bienfaits.

Les bienfaits de manger cru :

  • Augmentation énergétique
  • Amélioration de l’apparence de la peau
  • Amélioration de la digestion
  • Détoxifie notre corps
  • Réduction des risques de maladies cardiovasculaires
  • Aide à baiser le cholestérol
  • Peu aider dans la prévention contre le cancer puis que cette diète est haute en antioxydants

Les risques reliés à la diète aux aliments crus :

  • Carence de vitamine B12
  • Carence de fer
  • Carence de calcium
  • Carence de protéine
  • Risques d’anémies
  • Risques d’ostéoporose

Il faut aussi savoir que si vous faites la transition d’une diète plus commune vers une diète aux aliments crus il se peut que votre corps ait besoin d’une période d’ajustement pendant que votre corps s’habitue à son nouveau style d’alimentation. Les maux de tête, les nausées et des rages de faim peuvent faire partie des effets secondaires qu’on pourrait éprouver.

Il est cependant recommandé de faire la transition de façon progressive pour éviter de s’exposer aux effets secondaires.

Manger cru à Montréal

Vous avez envie d’essayer la gastronomie aux aliments vivants? Voici une liste de petits restos qui vous permettront d’essayer la nourriture vivante.

Crudessence : Crudessence vous propose un menu d’aliments vivants dans toute sa splendeur.

La panthère verte : La panthère verte de propose pas un menu strictement d’aliments crus, mais elle offre une bonne sélection de mets végétariens et végétariens ainsi que des mets vivants.

Commentaire (0)